1687 Views |  1

Uncle Fofi : L’homme derrière le Couscous Comedy Show

Ma première expérience au Couscous Comedy show remonte à loin. J’étais là, au Rialto, mythique salle montréalaise en attente de mon plat de couscous tout chaud et d’un spectacle que l’on m’avait décrit comme étant éclaté, éclectique, inusité. C’était à l’occasion de la fête des mères, un spécial pour les mamans, un hommage tout en humour à ces dernières.

Satisfaite, la rate bien dilatée,  c’est confiante que j’ai décidé d’y retourner, cette fois-ci pour le couscous de la rentrée. Encore là, aucunement déçue par les prestations. Humour, acrobaties, cirque, chansons, danse : il y a de tout, pour tous les goûts.

C’est ce qui m’a poussé à en savoir davantage sur l’homme derrière ces rassemblements chaleureux, qui nous rappellent les réunions familiales, le vendredi autour d’un couscous royale.

Portrait d’Uncle Fofi, de son vrai nom Farès, l’homme derrière les fameux Couscous Comedy Show.

 Comment décrirais-tu le Couscous Comedy Show ?

C’est avant tout une opportunité où tous, autour d’un bon plat, discutent, rient, vivent un bon moment. C’est un rassemblement montréalais où toutes les cultures se mélangent, cohabitent en paix, le temps d’un spectacle. Le Couscous Comedy Show, c’est le reflet de notre Montréal interculturel, un exemple flagrant de notre multiculturalité. Nous sommes là, tous assis ensemble, pour rire de nos différences et construire, grâce à l’humour, notre Québec de demain.

Raconte-nous les débuts du Couscous Comedy Show.

Il faut remontrer en 2009. J’habitais dans le quartier Côte-des-neiges. Par pur plaisir,  j’ai commencé à faire des couscous (recette apprise de ma mère) pour les étudiants du quartier. En parallèle, je faisais de la scène : théâtre, stand up, animation, etc. 

De là, est venue l’idée de créer un cabaret à même notre salon où couscous et humour seraient au rendez-vous.

Constatant la popularité du concept, nous avons transposé l’idée au bar spectacle Les Bobards. Depuis, nous nous sommes promenés du Métropolis au Cabaret du Mile end, au Rialto, en passant par l’étranger.

D’après toi, quelle est la clé de ton succès ?

Je crois que le fait que je sois toujours resté vrai et authentique dans ma démarche m’a aidé à faire du Couscous Comedy Show, ce qu’il est aujourd’hui.  

Donner un chance à la relève humoristique y est pour quelque chose. Je pense entre autres à Adib Alkhalidey, Mehdi Bousaidan et Reda Saoui. Ils ont tous au moins une fois foulé les planches du Couscous Comedy Show. Avoir l’opportunité d’offrir à ces nouveaux talents une visibilité et une scène où ils peuvent performer, c’est dans ce geste que réside une partie de mon succès. 

Pourquoi l’avoir nommé ainsi et avoir choisi de servir du couscous ?

Je voulais créer un projet original alliant mes deux passions : la cuisine et les arts de la scène.  

Explique-nous l’origine de ton surnom : Uncle Fofi ?

C’est un peu un hommage à mes oncles, de qui j’ai tout appris côté humour. Je les considère comme mes parents.

Jusqu’où aimerais-tu amener l’aventure du Couscous Comedy Show ?

Au petit écran. Qu’il touche le plus de monde possible à travers le monde. Nous aimerions aussi faire partie des programmations de festivals internationaux. De ce côté, nous sommes déjà sur une bonne lancée.

Que nous réserves-tu pour la prochaine année ? 

Je vous convie à l’édition Halloween qui aura lieu dimanche le 26 octobre prochain. Surprises garanties.  Au menu : dérision, sketchs inspirés de l’actualité des derniers mois et beaucoup d’amour. Sinon restez à l’affût, d’autres soirées auront lieu dans les prochains mois.

As-tu d’autres projets perso/solos ?

Je termine de monter mon premier one man show. C’est un défi de taille. La pression est forte et je sais qu’on attend ce spectacle avec impatience. De plus, je suis également en pleine séance d’enregistrement d’un album de musique électro avec de grands DJ montréalais, mais je ne peux en dire davantage.

Avec les derniers évènements politiques (la Charte, Gaza, Syrie, etc.), comment envisages-tu l’avenir au Québec pour les immigrants de première et de deuxième génération ?

Nous devons nous unir pour défendre la liberté et le respect dans un monde où la division entre les gens règne et mine la qualité de vie des sociétés. C’est à nous de construire le Québec de demain, avec amour, tolérance et compréhension, pour ne pas qu’il tombe dans l’ignorance et la haine.

Pour connaître toutes les dates des prochains spectacles, visitez le site officiel du Coucous Comedy Show.