La Place des arts était en feu les 9 et 10 février derniers et ce, pour le vernissage de l’exposition Prince: Sa majesté Pourpre! En effet, le Mois de l’histoire des Noirs continue sa lignée d’expositions soulignant l’impact de personnalités Afros-Américaines ayant marqué notre histoire, au fil du temps.

Duke Eatmon, grand connaisseur du répertoire de Prince, a fait preuve d’une générosité incomparable en exposant des objets personnels à valeur sentimentale commémorant l’artiste aux multiples facettes. Passant de billets de spectacles datant des années 80 (ne coûtant pas plus de 25$), à de multiples couvertures de magazines, puis à une fabuleuse collection de disques vinyles, les fans du légendaire virtuose seront ravis! J’ai adoré faire la petite visite guidée des stations orchestrée par Duke Eatmon, il a tant d’histoires à raconter et est si passionné!

L’exposition est aussi composée d’une dimension artistique. Les artistes Félicité Mvioki et Kevin Calixte ont été sélectionnés pour diriger ce volet. Vous pourrez ainsi voir de magnifiques oeuvres hétéroclites conçues par Chopin Joseph, Floriane Koudnoukpo, Niti Marcelle Mueth, Olivier Léogane et Omar Gammaoui. Les médiums utilisés sont si variés, que tout le monde y trouve son compte!

Le lendemain, nous avons eu droit à une conversation intime entre Duke Eatmon et  Dre Susan Rogers (l’ingénieure de son, privilégiée de Prince). Elle nous a révélé des anecdotes croustillantes,  sur la personne qu’était Prince Rogers Nelson et ce qui a causé son puissant magnétisme. Selon moi, c’est son côté mystérieux, sa dualité (érotisme déroutant vs son esprit puritain), sans oublier son incroyable talent, qui forment un cocktail fascinant, et font de lui un personnage tant inoubliable qu’irremplaçable.

Les mots me manquent pour vous exprimer l’expérience que j’ai vécue. Allez donc faire un tour à l’Espace culturel  Georges-Émile-Lapalme de la Place des arts, ça vaut le  déplacement! L’exposition est en cours jusqu’au 3 mars 2018.

Photos: Manoucheka LaCherie

Pour l’album complet, cliquez ici .

LE MIX souhaite à tous un bon Mois de l’histoire des noirs!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.