657 Views |  1

Je ne suis pas Superwoman : Linsay Philippe-Auguste

Cocher le plus d’éléments possible sur sa to-do list, l’atteinte de ses buts un par un, une connection profonde avec le Créateur : voilà ce qui rend sereine la rédactrice en chef du florissant site lemixmag.com! Comment trouver et garder l’équilibre lorsqu’on bouillonne d’idées et de projets? Linsay nous fait part de sa méthode.

Lorsque ta journée semble prise dans un maelstrom, comment gardes-tu ton focus ou ton calme?

C’est souvent difficile pour moi de garder mon calme intérieurement! Quand je suis stressée ou que ma journée est chaotique, je suis capable de garder mon poker face, mais si seulement les gens autour de moi savaient la tempête qui ravage mes pensées et mon coeur…! Je dois dire que seule la prière peut m’aider. Je demande à Dieu de me donner de la force dans les moments où j’ai l’impression que je vais perdre la tête. Aussi, ce qui m’aide énormément, c’est d’écouter de la musique. Il y a beaucoup d’artistes évangéliques contemporains que j’aime écouter, comme Israel Houghton, Tye Tribbett, Trip Lee et bien d’autres encore. J’ai des chansons clés que je me réserve pour des moments de panique ou de découragement. Ça me donne la force nécessaire pour surmonter les tempêtes de mon quotidien.

Dans ton monde parfait, il y a…?

…assez de temps pour faire les 56 millions de choses que je veux accomplir en une journée! Je rêve de pouvoir dormir 9 heures tous les soirs, m’entraîner pendant 1 heure tous les jours, avoir assez de temps pour répondre à tous mes courriels… Vingt-quatre heures ne me suffisent pas! J’ai la mauvaise habitude de surestimer le temps que je peux accorder à compléter mes tâches, que ce soit pour aller faire mes commissions, laver et sécher mes cheveux, visiter des amis (je dis toujours que je vais rester 1h30, pas plus, et je finis toujours par rester de 2 heures de plus…!). La course contre la montre est un combat, malheureusement, qui est comme la poursuite du vent.

Aussi, dans un monde parfait, les Patriotes de la Nouvelle-Angleterre gagne le Super Bowl chaque année. C’est possible!

 

Linsay Philippe-Auguste

Linsay Philippe-Auguste

Linsay Philippe-Auguste

Linsay Philippe-Auguste

Décris-nous une journée typique pour toi?

Une journée typique pour moi commence avec mon petit moment de dévotion personnelle à mon réveil. J’essaye de commencer et terminer ma journée en passant du temps à lire des passages bibliques et réfléchir là-dessus. J’ai besoin de ce moment de tranquillité pour ne pas rester trop connectée au chaos qui m’entoure tous les jours et plutôt me connecter à Dieu, à la paix qu’Il me procure, à la force et la sagesse qu’Il va m’accorder pour affronter mes défis. Ensuite, il y a le travail. Je suis présentement rédactrice web dans le domaine de la mode et du commerce au détail et mes journées sont souvent remplies d’imprévus, alors je dois être capable de gérer les hauts et les bas et de m’adapter rapidement au changement. Certains jours, je vais m’entraîner au gym après le travail. J’aime beaucoup les cours de HIIT (high-intensity interval training) parce que ça me permet de me donner à fond en une courte période tout en travaillant tous les muscles de mon corps. Ça me permet aussi de me défouler : win-win!

As-tu l’impression d’en faire trop ou pas assez?

J’ai toujours l’impression de ne pas en faire assez, parce que je me donne une liste de tâches quotidiennes qui est absolument irréaliste. Je veux tout accomplir! Mais je dois souvent me rappeler que mon corps a ses limites. J’ai été diagnostiqué avec le lupus il y a plus de 10 ans maintenant. C’est une maladie auto-immune qui fait en sorte que mon système immunitaire ne peut différencier le bon du mauvais, alors il s’attaque à mes organes. Un des plus gros symptômes que j’ai c’est la fatigue. Je dois ménager mon temps, mon énergie et mes émotions aussi pour éviter de surmener mon corps. Grâce à Dieu, ma santé est sous contrôle et j’ai les meilleurs médecins au monde (l’équipe de la clinique de lupus de l’Hôpital général de Montréal est extraordinaire!). Il reste quand même que je dois me donner des objectifs atteignables, sachant que je dois inclure dans mon to-do list quotidien un moment de détente pour pouvoir recharger ma batterie. Il le faut bien si je veux conquérir le monde!

À la fin de la journée, quel est ton but ultime?

De plaire à Dieu. Ce désire que j’ai me permet de ne pas m’accrocher aux choses éphémères, banales et matérialistes qui m’entourent. C’est un défi de tous les jours. Je ne suis pas parfaite. Je chiale beaucoup. Je procrastine un peu trop. J’ai un petit côté égoïste dont j’essaye de me débarrasser. Je ne fais pas preuve de sagesse aussi souvent que je le souhaite. Je n’ai pas encore atteint mon plein potentiel et j’ai encore BEAUCOUP de choses à apprendre dans la vie. Malgré tout, je tiens à ce que Dieu ait la première place dans ma vie et qu’Il me montre comment mieux lui plaire. Sans Lui, je ne serais pas la femme que je suis aujourd’hui.

Facebook : Linsay Philippe-Auguste

Twitter : @Linsay_4

Instagram : linsay_4

Pinterest : Linsay Philippe-Auguste

Photo: Michael Cardillo

Studio : Studio Photo Plan A

Maquillage : Ariane Maquilleuse

Styliste  : Fabienne Mital

Coiffure  : Dedra Ballantyne

Robe t-shirt : Hankerchief Couture