1294 Views |  Like

Dame de coeur : Nadine Francillon

Nadine Francillon était destinée à devenir une grande dame. La directrice de son école primaire en Haïti, l’a prédit. « Tu vas être une grande dame, Nadine; je crois en toi. Je sais que tu vas te rendre loin. Tu dois travailler fort».

Aux yeux de cette femme, Nadine s’est sentie spéciale. Elle s’est dit : «je veux être comme elle, je veux être spéciale et aider les autres». Ainsi, le domaine humanitaire s’est enraciné très tôt chez cette femme d’affaires qui se transforme sans cesse.

S’ennuyant facilement, Mme Francillon a exploré plusieurs avenues. Diplômée en coiffure, soins infirmiers, comptabilité, mode ainsi qu’administration, cette femme carbure aux défis!

Pendant ses études au baccalauréat en soins infirmiers, elle a voyagé en Afrique. Étant exposée à un grand nombre d’enfants dans le besoin, son désir d’aider les autres s’est allumé. Ainsi, accompagnée de 3 amies, elle a formé un groupe dont le but fût de parrainer des enfants issus de milieux défavorisés. Ce parrainage aide les enfants a avoir accès à l’éducation depuis maintenant 10 ans. On peut le dire haut et fort, Nadine ne s’ennuie plus!

Les débuts n’ont pas été faciles. En 2006, l’argent de parrainage sortait directement des poches de Nadine et de ses collaboratrices. Elles s’occupaient de payer les frais de scolarité de 10 enfants par année. Ces enfants étaient éparpillés dans différentes écoles. Petit à petit, des activités, telles que la vente de chocolat, de bracelets, des sorties en groupe ont été organisées pour récolter de plus grosses sommes. Éventuellement, l’organisation s’est agrandie. La mission de  FOVA (Fondation Voix Angélique) s’est précisée, et cette organisation subventionne 6 écoles en Haïti. Elle supporte également des écoles au Maroc,  Burkina Faso ainsi qu’en Tunisie.

On peut se demander de quelle façon FOVA intervient sur le terrain. Grace à ses connections en Haïti, les membres de la fondation peuvent connaître les besoins immédiats du quartier et de l’école. Ils sont alors en mesure d’établir un plan et une stratégie pour combler les manques. J’ai été très touchée lorsque Nadine m’a raconté que lors de la visite d’une école au Maroc, elle a remarqué qu’il n’y avait pas de bloc sanitaire. Étant sur place pour l’implantation d’un autre projet, FOVA a offert de faire construire le bloc sanitaire. La population du quartier, les professeurs, les parents se sont tous impliqués dans la construction, car ils reconnaissaient tous l’impact que cette construction aurait sur les jeunes étudiants du quartier.

FOVA encadre et supporte les milieux académiques sur plusieurs fronts. Des bibliothèques sont créées, des clubs de lecture, des concours, des remises de fournitures scolaires et j’en passe.  Chaque année, les élèves ayant les meilleures notes sont sélectionnés pour aller à un camp d’été d’environ d’une semaine. Durant cette période, les jeunes participent à des ateliers éducatifs, des visites touristiques et culturelles: en somme, ils vivent des expériences hors de leur quotidien. FOVA exécute sa mission en inspirant, en éduquant et en permettant à ces jeunes d’élargir leurs horizons.

En octobre dernier, la Fondation Voix Angélique a célébré ses 10 ans. Un gala a été organisé pour amasser des fonds qui seront utilisés pour construire une école en Haïti. Un terrain a été offert à l’organisation, pour permettre la construction de cette école. Cette école sera située à Grand-Goâve, en Haïti.

La vocation humanitaire demande beaucoup de sacrifices. Nadine n’est pas souvent à la maison et elle avoue ne pas avoir pu passer autant de temps qu’elle l’aurait souhaité avec son fils lorsqu’il était petit. Toutefois, la conscience du manque que d’autres enfants vivaient a pris le dessus, elle se devait d’agir. Aussi, elle a su s’arranger pour que son fils l’accompagne lors de ses voyages, ce qui le mène aujourd’hui à suivre les traces de sa mère.

Malgré tous les obstacles, les difficultés rencontrés sur son parcours, Nadine reste motivée. Sa plus grande récompense se retrouve dans le sourire des enfants dont elle s’occupe. «Tu ne peux pas être déprimée quand tu vois ça!». Tout à fait, Nadine. Merci à FOVA International pour tout le beau travail accompli, continuez sur cette belle lancée!

Pour plus d’informations sur la Fondation Voix Angélique  cliquez ici : FOVA

Suivez Nadine Francillon sur Facebook

Aimez la page FOVA International